Sélectionner une page

Comment sont intégrés les extra restaurations dans la restauration rapide ?

Personnel

Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, les contrats d’extra sont très nombreux. Les postes à pourvoir sont en effet nombreux dans ce milieu, mais ils ne nécessitent pas tous d’être occupés à temps complet et à long terme. C’est justement pour combler ces besoins temporaires que les contrats d’extra ont été conçus. Vous l’aurez compris, il s’agit de contrats à durée déterminée. Si la restauration traditionnelle a souvent recours à ces employés saisonniers, qu’en est-il alors de la restauration rapide ?

Qu’est-ce qu’un contrat d’extra ?

Tout d’abord, il est important de connaître les caractéristiques d’un contrat d’extra. Comme énoncé plus haut, il s’agit d’un poste à pourvoir à temps partiel. L’extra est donc un agent polyvalent de restauration qui est engagé pour occuper un poste précis et pour une durée précise. Ce contrat saisonnier permet de pallier aux besoins du secteur de la restauration lorsqu’il n’est pas indispensable de recourir à un CDI.

Un contrat encadré par la convention collective

Les conditions d’emploi pour les extras sont mentionnées dans l’article 14 de la convention collective des CHR du 30 avril 1997 : « un extra est engagé pour la durée nécessaire à la réalisation de la mission. Il peut être occupé dans un établissement quelques heures, une journée entière ou plusieurs journées consécutives dans le respect des règles applicables en matière de durée du temps de travail ».

Dans cet article, il est précisé que pour tous les contrats d’extra qui excèdent les 60 jours, l’employé polyvalent peut demander à ce qu’ils soient requalifiés en CDI. De plus, ces contrats doivent être établis par écrits comme tous les CDD. Doivent y figurer les motifs qui justifient le recours aux extras en question.

Ce que dit la loi pour la restauration rapide

En tant que restaurateur, vous vous demandez si vous pouvez pourvoir un travail restauration rapide temporaire en qualité d’extra ? Eh bien sachez que selon l’article L. 1242-1 du code de travail, il est d’usage de recourir aux extras, notamment dans le domaine de la restauration, à cause du caractère temporaire de l’emploi et de la nature de l’activité exercée. Toutefois, il n’est mentionné nulle part que cet emploi restauration est uniquement réservé à telle ou telle forme de restaurant.

Cependant, la notion d’extra n’est pas mentionnée dans la convention collective de la restauration rapide, mais uniquement dans la convention collective HCR comme énoncé plus haut. Si on se réfère à la loi, il n’est donc pas possible de pourvoir un contrat d’extra dans le secteur de la restauration rapide, ni même dans les cafés.

Or, les recrutements pour un emploi saisonnier existent bel et bien. Ils sont même très nombreux. En effet, la restauration rapide a souvent besoin d’un plongeur en restauration, d’un cuisinier, d’un chef de cuisine, d’une réceptionniste pour la prise de commande et d’un caissier remplaçant si les personnes qui occupent ces postes à temps plein doivent par exemple prendre un congé.

Comment recruter un extra dans ce cas ?

Certes, les métiers de la restauration rapide ne sont peut-être pas aussi nombreux que ceux de la restauration et de l’hôtellerie. Toutefois, les problèmes restent les mêmes lorsque l’un des employés tombe malade ou ne peut assurer le service à un moment où vous savez que le restaurant sera bondé.

De ce fait, que ce soit dans un restaurant gastronomique ou dans la restauration commerciale, il est possible d’embaucher rapidement un agent polyvalent en se servant d’une application ou d’une plateforme. Ces dernières vous offrent la possibilité de publier vos offres d’emploi restauration. Ensuite, il vous apparaîtra une liste des personnes qui peuvent correspondre au poste.

L’idée avec une application, c’est de se défaire des démarches administratives. Elle est donc aussi profitable aux professionnels du secteur qu’aux demandeurs d’emploi car ces derniers n’auront pas à rédiger une lettre de motivation à chaque fois. C’est le meilleur moyen de trouver rapidement une personne qualifiée.

 

A qui s’adresse ce CDD d’usage ?

En général, un directeur de restaurant ne recherche pas une personne qui dispose d’un titre professionnel pour pourvoir un poste à temps partiel. Cependant, afin d’exercer un métier spécifique comme pizzaiolo ou commis de cuisine, une première expérience réussie ou un diplôme relatif à ce secteur sera nécessaire.

C’est pourquoi l’industrie hôtelière privilégie particulièrement les étudiants en hôtellerie-restauration lorsqu’ils mettent en ligne une offre d’emploi en tant qu’extra. Pour d’autres jobs d’été comme un métier de serveur par exemple, tout le monde est libre de postuler, d’autant que les extras sont plutôt bien rémunérés et sont une expérience enrichissante.